JAZZ ET INFLUENCES



STÉPHANE HUCHARD ET LE 'CULTISONGS TRIO' REVISITENT BROADWAY ET SES STANDARDS

Conduit par le batteur Stéphane Huchard, le 'Cultisongs Trio' nous présente Off-Off Broadway, un album où brillent quatorze standards indémodables issus de célèbres comédies musicales.


LE ’CULTISONGS TRIO’ ÉPOUSE LES MÉLODIES ÉTERNELLES DE BROADWAY

Composé de Stéphane Guillaume au saxophone, Thomas Bramerie à la contrebasse et Stéphane Huchard à la batterie, le 'Cultisongs Trio' propose une relecture de quelques grands standards de Boadway. Pour les trois jazzmen, ces mélodies si souvent interprétées sont comme de précieux joyaux qu’il faut défendre à tout prix en les respectant, mais également avec ce secret désir de les réinventer. Off-Off Broadway nous permet ainsi de découvrir du Gershwin ou du Cole Porter sans le support harmonique d’un piano ou d’une guitare, ce qui est plutôt rare.

Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de poursuivre la consultation de cette page. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"

Stéphane Huchard, Thomas Bramerie et Stéphane Guillaume dévoilent aussi leur bonheur de jouer ensemble, un enthousiasme qu’ils nous communiquent au fil des plages. À la façon d’un pari, les trois jazzmen abordent avec une technique parfaite et un jeu collectif mesuré aussi bien My Heart Belongs to Daddy (célèbre depuis son interprétation par Marylin Monroe), My Foolish Heart (que le pianiste Bill Evans avait mis à son répertoire) que The Way You Look Tonight (performé par le crooner Frank Sinatra)


STEPHANE HUCHARD ET LE "CULTISONGS TRIO" : OFF-OFF- BROADWAY


Ayant tous les trois parcourus une gamme de répertoires originaux, les chansons de Broadway se sont révélées à leurs yeux comme un retour aux sources. La mélodie, cette matière sonore qui a illustré si souvent les grandes pages de la comédie musicale, résonne avec singularité dans l’esprit de chacun d’eux. Ce rapport personnel aux lignes chantées nourrit leur discours sans autre enfermement. Au contraire, cet hommage à la mélodie se pose ici dans un langage partagé, fleuri par de nombreux petits détails. Le 'Cultisongs Trio' ne délimite pas le répertoire du song américain, il le renouvelle comme un encouragement à poursuivre. Et si ces trois musiciens sont par ailleurs demandés, on comprend mieux le « pourquoi » !


LA PETITE BIO DE STÉPHANE HUCHARD

Dans sa bio, une phrase caractérise le tempérament de Stéphane Huchard, à la fois artistique et philosophique : « Je n’aime pas l’esprit de certains puristes ! S’enfermer dans une musique, c’est devenir réactionnaire. J’ajoute qu’il y a assez de purification sur cette terre pour ne pas en rajouter dans la musique ! »

Issu d’une famille où la musique s’écoutait et se pratiquait, le virus de la batterie était là dès 7 ans en tapant sur tout ce qui se trouvait à portée de mains. D’abord en famille, les premiers apprentissages de la musique arriveront à l’âge où l’on rêve de refaire le monde, et son monde à lui s’écrira au son de la musique rock, une musique qu’il pratiquera avec différents groupes locaux.

Quand il découvre le jazz à l’adolescence, le rock s’éloigne à grands pas. Pour Stéphane, un autre univers s’ouvre à lui. Dès lors, il prend en main sa destinée et passe du musicien autodidacte à cet autre plus féru de nuances et d’indépendances en entrant dans l’école Dante Agostini où, à force de labeur, il sortira au bout de cinq ans honoré d’un premier prix avec félicitations.

Le jazz étant une musique fusionnelle et voyageuse, Stéphane Huchard pratique alors toutes sortes de musiques parallèles : latin jazz, afro jazz, nu jazz, etc. en petite formation jusqu’au big band. Comme de nombreux artistes de jazz, sa carrière est toute en contraste. La pratique d'un jazz pluriel lui permet d'étoffer son jeu mais aussi de s’enrichir au contact d'un grand nombre de musiciens, de l’ONJ en passant par Tania Maria, Jean-Pierre Como, Laurent de Wilde ou encore Jacky Terrasson et Sanseverino ; sa plus grande fierté étant d’avoir rencontré le célèbre arrangeur Gil Evans, resté célèbre pour son travail auprès de Miles Davis (Miles Ahead).

Stéphane Huchard, Thomas Bramerie et Stéphane Guillaume

En dehors d’être un parfait sideman, l’autre facette de Stephane Huchard a été de se lancer dans une carrière de leader où il peut exprimer toutes ses idées créatrices. Son premier album Tribal traquenard, qui sort en 1999 chez Blue Note, force le respect par ses qualités intrinsèques. En 2001, l’aventure loin de s’arrêter se poursuit avec Toukakoosticks suivi en 2005 de Bouchabouches, un troisième album où voix, guitare, bouzouki et saxophone se partagent une musique de jazz au relief volontairement urbain et contemporain.

Point d’orgue à une carrière sans relâche et faisant écho à des mélodies que le temps n’a visiblement pas fragilisé nous est parvenu Off-Off Broadway, un album qui donne l’occasion au trio Huchard/Bramerie/Guillaume d’exploiter habilement et librement ces thèmes éternels comme autant d’explorations imagées.

Par Elian Jougla (Cadence Info - 01/2019)

Stéphane Huchard 'Cultisongs Trio'
Nouvel album Off-Off Broadway
Disponible le 18 janvier chez 'Jazz Eleven'

Visiter le site officiel de Stéphane Huchard