INSTRUMENT



LA FONDERIE D'ALLICHAMPS

Après l'arrêt du haut fourneau en 1886, l'usine d' Allichamps (52) dut se reconvertir. Elle opta pour le moulage d'articles en fonte de deuxième fusion, et se lança en particulier dans la fabrication de cadres de pianos. Spécialisée dans ce produit original, elle en devint le principal fabricant national et livra plus de 330 000 cadres à une centaine de facteurs de pianos français dont bien entendu Pleyel, Gaveau, Erard et Klein qu'il faut compter parmi les plus fidèles.

S

UN FOURNISSEUR DE CADRES POUR PIANO

Quelle aventure pour cette petite fonderie du Nord Haute-Marne ! Elle faisait partie, depuis plusieurs siècles, de ce chapelet d’usines qui donnèrent à ce département le premier rang en France dans la production du fer et de la fonte au 19e siècle. Lorsque la sidérurgie migra vers la Lorraine, lorsque Allichamps dut arrêter son haut-fourneau, l’usine dut comme bien d’autres se rcconvertir. Elle opta pour le moulage d’articles en fonte, notamment les cadres de pianos. Plus de 330 000 cadres en fonte sont alors sortis des fourneaux d’Allichamps, au bénéfice de la plupart des facteurs français, en particulier les grands noms que sont Pleyel, Erard, Gaveau, Klein, mais aussi une centaine d’autres moins connus. L’usine fut leur principal fabricant de cadres pendant tout un siècle.

Le livre explore les archives de la fonderie d’Allichamps, raconte l’histoire de cette usine et rapporte tous les détails sur la fabrication des cadres de pianos. De nombreuses illustrations permettent d’en visualiser la diversité et les grandes tendances. C’est toute l’histoire du piano français qui s’en trouve éclairée. Ce livre est aussi un poignant témoignage sur les conditions de travail dans cette usine pendant les trois guerres, 1870-71, 1914-18 et 1939-45.


À PROPOS DE L'AUTEUR

Michel Traizet est polytechnicien, ingénieur des Télécommunications. Il a effectué toute sa carrière au service des activités spatiales françaises. Aujourd’hui à la retraite, il explore les fonds d’archives locaux du Nord de la Haute-Marne, et plus particulièrement ceux de cette vallée de la Blaise qui recèle des trésors inestimables. Il en rédige des synthèses dans les publications associatives et les revues spécialisées.

Michel TRAIZET
La fonderie d'Allichamps (1855-1990)
384p ; illustré - Wassy - 2015
Prix : 28€

Cadence Info (02/2015)

Cet article a été proposé par un visiteur du site. Si vous aussi, vous souhaitez enrichir cette rubrique, veuillez consulter les conditions de mise en ligne